bg seo

Meilleure-agence-seo.com
Conseils pour améliorer le seo de votre site web

Accueil

Pourquoi utiliser le netlinking en SEO ?

La stratégie SEO regroupe un ensemble de techniques de référencement comme le netlinking. Il s’agit de la mise en relation de contenus de sites web différents à travers des liens. La création et l’échange de liens sont les bases d’un link building, mais cette pratique repose sur plusieurs critères importants. Désormais, trois techniques sont plébiscitées pour travailler le netlinking, à savoir l’intégration manuelle, l’achat d’articles sponsorisés et le guest blogging.

Quel intérêt à pratiquer le netlinking ?

Depuis que les robots d’indexation accordent de l’importance à la popularité, le netlinking fait partie d’une bonne stratégie de référencement. Néanmoins, cette mise en œuvre reste intimement liée aux contenus. L’échange de liens exige la pertinence des pages auxquelles le visiteur est redirigé. Aussi, en intégrant le netlinking dans les actions SEO, il est aussi nécessaire d’en juger l’utilité. Le lien hypertexte vient ainsi appuyer ou compléter les informations dans les contenus initiaux.

Outre le rapport évident ou complémentaire entre les deux pages web, la pertinence est également essentielle. Le site faisant l’objet d’une référence dans l’article principal doit avoir de la notoriété et de l’efficience. C’est seulement dans ce cas de figure que le netlinking est intéressant. Idéalement, les backlinks doivent provenir de sites de qualité avec une popularité établie.

Si le netlinking séduit les webmasters, c’est parce qu’il représente un atout majeur dans le référencement. Il propose un modèle de partenariat assez fiable pour les sites internet. L’échange de liens permet aux deux parties de bénéficier de la réputation de chacune. Autrement dit, le principe est idéalement d’occasionner une collaboration de gagnant-gagnant.

Le jus de liens est aussi un autre avantage avec le link building. Toutefois, comme dans tout projet, le choix des partenaires est crucial. L’objectif est de gagner en crédibilité et en performance en étant relié à des contenus du même niveau. Autrement, la méthode risque d’altérer la fiabilité en étant associé à des sites bas de gamme ou non pertinents.

Quelles techniques pour acquérir une popularité ?

La notoriété est à la fois la finalité et le cœur d’une stratégie de link building. En ce sens, elle régit toutes les techniques associées à cette action SEO. Bien qu’elle puisse découler naturellement d’une image de marque déjà établie, elle peut également se travailler.

Effectivement, les grandes entreprises ou les marques de renom disposent déjà d’une popularité avérée et acquise depuis des années. Pour d’autres structures, cette dernière s’acquiert à travers le netlinking. Plus les backlinks sont nombreux, plus la renommée s’accroît. Néanmoins, tous les liens retours ne sont pas des gages de crédibilité. De plus, l’algorithme de Google surveille de près toute tentative frauduleuse d’acquisition de liens.

Un site populaire est celui qui a travaillé son netlinking. D’une part, cela nécessite une étape préalable d’analyse de l’existant, et d’autre part, une mise en place naturelle et logique. Le processus d’analyse porte sur les différentes informations utiles sur le site référé. Le rapport indique entre autres les backlinks existants, les profils d’ancres et de liens, les métriques ou encore les thématiques. Afin d’accéder à tous ces indices d’e-réputation, de nombreux administrateurs web ont recours à des outils et des logiciels spécifiques.

Le profil de liens sert à identifier l’origine et la nature des backlinks. Ces derniers peuvent être insérés dans un commentaire d’article ou de forum, dans le contenu, dans un annuaire, etc. Celui des ancres concerne le mot ou l’expression intégrant le lien hypertexte. En effet, le link building ne consiste pas à insérer un lien n’importe où, mais dans des termes logiques. Les urls sont intégrés dans des mots-clés, ou encore dans des dénominations. Il peut aussi s’agir des termes génériques : « en savoir plus » ou « cliquez ici ».

Le netlinking est-il toujours bénéfique ?

La base du succès d’un netlinking reste la fiabilité des backlinks et la popularité du site. Le but de cette technique est d’augmenter la visibilité à travers les liens retours. Par ailleurs, les moteurs de recherche intègrent ce critère dans leurs exigences pour positionner un site. Bien que la notoriété soit un indice majeur, elle ne suffit pas pour que le link building devienne bénéfique.

Toutefois, la pratique du netlinking expose à certaines pénalités. Les risques sont en réalité liés à toute utilisation outrancière de backlinks. De même, le link building est une part entière de responsabilités et de métiers. Il est ainsi judicieux de confier cette mission à des spécialistes, et ne pas l’improviser.

Plusieurs facteurs peuvent entraîner des sanctions, et par conséquent, provoquer un résultat contraire. Par exemple, une erreur stratégique s’avère être pénalisante risquant de réduire la visibilité au lieu de l’augmenter. Être lié à un site frauduleux baisse la renommée du site web autant que les contenus de basse qualité.

Une pratique douteuse pour booster les backlinks expose également à des pénalités par Google. Plus clairement, toute manœuvre de sur-optimisation est sanctionnée par les algorithmes. Ainsi, le nombre de liens importe autant que leur qualité pour profiter de tous les avantages du netlinking.

Que faut-il retenir pour un netlinking qualitatif ?

Réussir le netlinking se résume à travailler tous les aspects de cette méthode : ancres, liens, partenariats, contenus, etc. Les ancres sont nécessairement des mots bien choisis pour intégrer des liens hypertextes. Elles se répartissent en trois catégories dont les noms des sociétés, les termes génériques ou les mots optimisés. La variété d’usages est primordiale, que ce soit au niveau des ancres ou des sources de liens. Aussi, les sites partenaires sont choisis pour leur crédibilité, leur fiabilité et la qualité de leurs contenus.

Le netlinking s’obtient de plusieurs façons telles que la création manuelle, le guest blogging et l’achat de liens sponsorisés. La technique manuelle s’effectue généralement à partir du Footprint. Cette stratégie consiste à repérer tout ce qui peut donner l’occasion de placer un lien vers son site web. Ces opportunités se retrouvent entre autres sur des plateformes d’échanges, des forums, des communiqués de presse, etc.

Sinon, d’autres choix de link building sont possibles comme l’achat d’articles sponsorisés. Cette pratique est payante, mais les résultats sont garantis. Toutefois, la prudence est de rigueur quant au contenu (trop promotionnel) ou à la période. Un site récent ne trouve pas forcément bénéfique d’investir jusqu’à 3 000 euros dans des articles. Dans ce cas, le guest blogging est intéressant. Le principe repose sur l’échange de liens avec des blogs ou des sites d’influenceurs.